Descendants : Quand les méchants de Disney jouent à High School Musical

Les enfants de Cruella, Jafar, Maleficent et la Reine maléfique se retrouvent au lycée avec les enfants des princes et princesses que leurs parents ont persécutés. ET PAF! Ca fait des chocapics.

J’ai regardé Descendants sans savoir à l’avance de quoi ce (télé)film parlait. Il y avait un gros buzz sur le net à son sujet, alors ma curiosité l’a emporté. Je m’attendais à un film Disney, mais Descendants est en réalité un métrage destiné à la télévision qui a été produit par et pour Disney Channel.

Descendants

Resituons les personnages :

  • Evie la fille de « the Evil Queen », la vilaine reine qui a donné la pomme empoisonnée à Blanche-Neige (cette idiote qui accepte de la nourriture de la part de n’importe qui, bien fait pour sa g…) et qui ne cherche qu’à faire un mariage riche en épousant un prince qui pèse dans le royaume,
  • Jay le fils de Jaffar, qui est représenté ici comme un simple voleur simplet et sur lequel il n’y à rien d’autre à dire,
  • Mal la fille de Maleficent, la sorcière qui avait donné un max de prozac à la Belle au Bois Dormant, et dont la progéniture joue ici le rôle principal,
  • Carlos le fils de Cruella, seul personnage à n’avoir pas eu le droit d’être nommé par un diminutif du nom de son parent, et qui écope pour la punition du nom du seul cas de diabète obtenu en mangeant des bananes.  Non mais sérieusement c’est quoi le lien entre « Carlos » et « Cruella » ?

En face d’eux, nous avons :

  • Ben le fils de la Belle et de la Bête, bête qui n’était pas satisfait d’être devenu Roi de son royaume, et qui a annexé sauvagement tous les autres châteaux de la province de Disney, y compris celui de Mulan. C’est un peu le Staline de l’histoire, mais en plus sympa,
  • Audrey la fille de la Belle au Bois Dormant et du Prince Philippe (vous sentez le clash venir hein ?), qui sort avec le petit Ben et qui sort les couteaux de chasse dès qu’une fille s’approche de son boyfriend,
  • Chad le fils de Cendrillon et du Prince Charmant, à qui vous aurez vite envie de crevez les yeux avec une cuillère en plastique,
  • Doug le fils de Simplet le nain, qui joue ici le nerd qui préfère utiliser son cerveau mais qui sait quand même poser ses gonades sur la table lorsque nécessaire.

Plot twist

Tous les méchants sont enfermés sur une ile protégée par une barrière magique, et le jeune prince Ben s’apprête à devenir Roi (alors que son père la Bête, le roi actuel, n’est pas mort, mais ON S’EN FOUT DES REGLES DE LA MONARCHIE c’est Disney mon pote !).

Sa première décision en tant que souverain (en fait avant même d’être souverain, deal with it), c’est d’avoir un geste de bonté envers les enfants des méchants enfermés sur l’île, partant du principe que chacun a le droit à une seconde chance et que les enfants ne sont pas responsables des crimes de leurs parents.

C’est beau, c’est propre. C’est un peu comme si vous invitiez le fils de Bachar al Assad diner à la maison. Ou bien son cousin lointain à planter sa tente dans votre jardin. C’est sympa, quoi.

Mais les parents machiavéliques donnent une mission à leurs enfants et… ça va je vais pas tout vous raconter non plus ?

Ca ressemble à quoi ? 

Les scènes, dont le jeu des acteurs n’est pas trop mauvais pour le genre, sont entrecoupées de passage chantés et dansés en mode comédie musicale dans ta télé. En fait, Descendants c’est un croisement entre High School Musical et la série Once Upon A Time.

Il y a beaucoup de couleurs, forcément c’est Disney, et ça attire l’oeil des tous petits comme des moins petits. C’est mignon, c’est sans surprise, ça se regarde bien un dimanche avec ses jeunes enfants qui jouent à autre chose en même temps, voire qui dansent frénétiquement devant la télé en mode danse de la pluie.

Sur une échelle de 1 à 10, 1 étant une rediffusion du premier passage télé de Miley Cirus et 10 étant la première fois que vous avez vu le Roi Lion au ciné, Descendants obtient un 6 tranquilou. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s